L’amour et la mort

Pour son premier roman, Nicole Roland a choisi comme cadre le Japon à la veille de la défaite de 1945. Elle y raconte le destin de Mitsuko, une jeune femme qui décide de prendre la place de son frère déserteur comme kamikaze. Elle va préparer son sacrifice auprès de Kôsaburô, son amour de jeunesse. Une belle racontée avec une extrême sensibilité.
Kosaburo, 1945 ou les herbes de lâcheté, Nicole roland, ed. actes sud, 16 €.