Innovation : Pico, la voiture pour les séniors

Les constructeurs automobiles rivalisent d’imagination pour créer des modèles adaptés aux nouvelles réalités de la société.

voiture-pico-seniors-japon
La Pico, prototype présenté par Daihatsu au Salon de l’automobile de Tôkyô. ©Daihatsu

Dans le pays le plus âgé du monde, il existe maintenant une voiture spéciale pour le troisième âge. Exposée pour la première fois en décembre 2011 au Salon de l’automobile de Tôkyô, la Pico est la nouvelle création made in Japan. Conçue par Daihatsu, Pico est une voiture électrique d’un genre nouveau à mi-chemin entre la keijidôsha, voiture ultra-légère, et la moto “La particularité de la Pico est qu’elle concilie environnement et utilisateurs. C’est un prototype qui a été présenté dans le cadre de l’opération ‘petit, mais qui a réponse à tout’”, explique Tanimura Kôta, responsable des relations publiques chez Daihatsu. La marque japonaise a choisi de miser sur le compact écologique et présenter des nouveaux prototypes qui se veulent adaptés à l’environnement et à la société japonaise. “La Pico est une bi-place électrique rechargeable.  De plus, elle est équipée d’un système de prévention anti-collision ultra-perfectionné”, pousuit M. Tanimura. “Un système d’alarme est actionné au cas où une personne se présente brusquement sur la route. Dans ce cas, la voiture s’arrête automatiquement. De même, à l’arrière, un panneau lumineux s’allume si une voiture s’approche trop près”, ajoute-t-il. Un système pour prévenir l’appui soudain sur la pédale d’accélération a été également mis en place. Une enquête récente avait en effet montré que la majorité des accidents de la route provoquée par les personnes du troisième âge étaient dus à une erreur de pédale.
Dans sa revue trimestrielle Phronesis, l’Institut de recherche Mitsubishi avait réfléchi à “La société automobile en 2030”, mettant en parallèle le problème du vieillissement de la population japonaise et la crise économique que vivaient les jeunes.  En 2030, outre le fait que 20 % de conducteurs auront plus de 65 ans, l’automobile risque, en outre, d’être confrontée au désintérêt croissant des jeunes de moins de 24  ans dont 8,9 % seulement avaient passé le permis de conduire en 2007 contre 13,7 % en 97. La création de véhicules pour personnes âgées apparaît donc aussi comme un moyen de relancer le secteur automobile au Japon, estiment les auteurs de l’étude Mitsubishi. “La Pico est avant tout un prototype construit pour les personnes âgées, mais sa petite taille est aussi très pratique pour assurer les livraisons à domicile”, assure M. Tanimura. Encore au stade de prototype, on ne sait pas encore grand chose sur la commercialisation ni le coût futur de la Pico. Mais on peut espérer que la troisième génération de voiture écologique à bas prix créée par Daihatsu saura s’adapter aussi bien aux besoins de la population qu’au contexte de récession économique que connaît l’archipel depuis plusieurs années.
Alissa Descotes-Toyosaki