52%

52%. Tel est le pourcentage de Japonais qui n’ont pas lu de livre dans le mois qui a précédé le sondage mené fin 2011 par le Yomiuri Shimbun. 46 % ont invoqué le manque de temps pour se justifier, 21 % le fait qu’ils n’avaient pas trouvé de bons livres à lire et 16 % l’inutilité de lire.