Le 23 mai 2012, à Iwaki, préfecture de Fukushima

Rizieres sous ciel bas Le riz d'Iwaki est officiellement propre a la consommation
© Eric Rechsteiner

Quinze mois après la triple catastrophe du 11 mars 2011, le retour à la normale semble être au cœur des préoccupations des populations locales. Le 25 juin, les premiers produits de la mer récoltés au large de Fukushima ont été mis en vente sur les marchés. Ailleurs, on a replanté dans les rizières. Officiellement, le riz n’est pas contaminé et peut donc être consommé.