Zéro pointé pour le commerce

Alors que beaucoup espéraient un renouveau de l’économie nippone grâce à la reconstruction dans les zones sinistrées du Tôhoku, force est de constater que la reprise n’est pas au rendez-vous. En octobre, le déficit commercial du pays a atteint 6,7 milliards de yens, soit deux fois plus qu’en 2011. C’est le plus mauvais résultat enregistré depuis trente ans.