Le 21 mai, quartier d’Asakusa à Tôkyô

Au lendemain du Sanja Matsuri qui a vu déferler sur le quartier près de deux millions de personnes, Asakusa retrouve son rythme nonchalant. Le patron d'un snack-bar prend une leçon de shamisen
© Eric Rechsteiner

Comme chaque année, le festival Sanja a attiré près de deux millions de personnes. Pendant les trois jours des festivités, les commerçants et les habitants du quartier ont été sur le pied de guerre. Au lendemain de cet événement annuel, ils retrouvent leur rythme habituel comme ce patron de snack qui a repris ses leçons de shamisen.