Karaage (Beignets de poulet)

L’été est la saison des matsuri, des fêtes traditionnelles, notamment au moment de la fête des défunts (o-bon). C’est le moment où les Japonais aiment sortir et se retrouver autour du temple ou du sanctuaire d’où partent souvent les processions. Autour de ces lieux de culte, des dizaines de stands sont installés. On y vend toutes sortes de babioles, mais c’est surtout la nourriture qui occupe une place de choix. Pas la peine de déjeuner ou de dîner avant de se rendre à une matsuri, car vous y trouverez de quoi vous remplir l’estomac au-delà de vos espérances. Le fast food à la japonaise est là pour satisfaire les plus gourmands et les plus exigeants. Parmi les plats les plus populaires que l’on trouve dans ces concentrations d’étals figure le takoyaki, des boulettes de poulpe grillées, dont raffolent les petits et les grands. Il y a également les stands d’okonomiyaki, que l’on traduit souvent par crèpe japonaise. Originaire de Hiroshima, ce plat est le résultat d’un mélange de divers ingrédients avec une pâte à crêpe que l’on fait ensuite cuire sur une plaque chauffante. Les amateurs de nouilles se rassemblent autour du marchand de yakisoba (nouilles sautées). Les autres trouveront leur bonheur en mangeant de l’ikayaki ou calmar grillé ou en dévorant des beignets de poulet (karaage) dont le goût est bien meilleur que les nuggets vendus dans les chaînes de fast food venues des Etats-Unis. Des plats faciles à manger et qui procurent un plaisir en bouche. Rien que d’en parler, on a l’eau qui monte à la bouche.

recette-karaage

Ingrédients (pour 2 personnes) :
2 cuisses désossées ou 2 blancs de poulet
2 cuillères à soupe de sake
2 cuillères à soupe de sauce de soja
1 cuillère à soupe de gingembre râpé
Un peu de fécule de pomme de terre ou de maïs (pour enrober les morceaux de poulet)
De l’huile végétale (pour la friture)
Un citron coupé en quartiers

Préparation :
1 – Mélanger le sake, la sauce de soja et le gingembre râpé dans un bol.
2 – Découper le poulet en morceaux de 3 ou 4 cm de côté et les déposer dans la marinade. Bien s’assurer que les morceaux sont bien recouverts.
3 – Placer la marinade et le poulet au réfrigérateur pendant une vingtaine de minutes.
4 – Egoutter le poulet et rouler les morceaux dans la fécule et les enrober généreusement.
5 – Faire chauffer l’huile à 160°C et faire frire les morceaux de poulet pendant environ 5 mn jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée.
6 – Déposer les morceaux frits sur du papier absorbant pour éliminer l’excès de gras.
7 – Servir avec des morceaux de citron.

Recette d’Odaira