Quartier de Toshima à Tôkyô

NO REPRODUCTION WITHOUT PRIOR PERMISSION
© Eric Rechsteiner

Kishimojin est une déesse qui protège les enfants, favorise les accouchements sans complication et l’harmonie. Dans l’enceinte du temple bouddhiste qui lui est consacré, on trouve cet immense ginkgo dont on dit qu’il aurait au moins 600 ans. Et comme on se moque de mélanger les religions, les symboles shintoïstes ne sont jamais loin.