A l’aise comme des poissons dans l’eau

Depuis 13 ans, Kino Yôichi officie dans le quartier de Passy. Son petit établissement attire les amateurs de poissons crus.

restaurant-kino-yoichi
Kino Yôichi ©Ozawa Kimie

Malgré les apparences, le nom de ce restaurant n’a pas été inspiré par la célèbre marque japonaise Comme des garçons dont la première boutique a ouvert dans la capitale française en 1981. Son propriétaire Kino Yôichi a choisi de le baptiser Comme des poissons parce qu’il voulait éviter de lui donner un nom banal comme on en trouve tant. Il a aussi décidé de l’implanter dans un quartier où ce genre d’établissement reste rare : le quartier de Passy dans le 16ème arrondissement. Depuis 13 ans, Kino Yôichi officie dans cette partie de la ville lumière et propose à sa clientèle du poisson bien évidemment, mais aussi plus surprenant du nattô (soja fermenté un peu gluant) dont les Japonais raffolent, mais qui bien souvent répugne les Français. Pourtant, le chef Kino le propose dans son plat Maguro-Nattô Don. Il s’agit d’un bol de riz blanc sur lequel il dépose de petits morceaux de thon, du nattô et un jaune d’œuf cru au milieu. Les clients apprécient cette spécialité qu’ils dégustent avec un peu de sauce de soja. Ils apprécient également la fraîcheur et la qualité du poisson que le cuisinier découpe avec maestria. Les sashimi, sushi et autres  chirashi-zushi (lit de riz légèrement vinaigré sur lequel on dépose des morceaux de poisson cru) font le bonheur des habitués du quartier ou d’hommes d’affaires qui se passent l’adresse. Il arrive souvent que les conversations se fassent en anglais, car, parmi sa clientèle, Kino Yôichi compte de nombreux fonctionnaires internationaux qui font le déplacement pour profiter de la cuisine de ce minuscule endroit. On ne compte que 9 places autour du comptoir. Il convient donc de réserver pour être sûr de se régaler. Compte tenu de la qualité, on s’étonne que le patron de Comme des poissons pratique des tarifs plus qu’abordables. Les menus de midi sont à 15€ que ce soit les sashimi, les sushi ou le chirashi-zushi.  Le soir, il faut compter entre 17,50€ et 28,50€ pour les sushi, entre 14€ et 26€ pour les sashimi, 23,50€ pour les chirashi-zushi et 18€ pour le sushi d’anguille. En outre, son petit établissement rappelle les petits sushiya de Tôkyô où le chef découpe sous les yeux des clients le poisson qui fondra bientôt dans leur bouche. Kino Yôichi prend visiblement beaucoup de plaisir à accomplir sa tâche. Toujours concentré, il veut offrir ce qu’il y a de meilleur dans la cuisine traditionnelle japonaise. C’est sa force et il le sait. Tous ceux qui goûtent ses plats s’en souviennent et reviennent régulièrement pour une nouvelle dose de plaisir.
Ozawa Kimie

Pratique :
24 rue de la Tour 75016 Paris
Tél. 01 45 20 70 37 – Tous les jours (sauf dimanche midi et lundi). 11h30-14h30 et 17h30-21h (dernière commande 20h30)