La maison japonaise pour tous

Intrigantes, les maisons japonaises ne laissent pas indifférent. A Rouen, une belle exposition nous en livre quelques secrets.

Miura, Kanagawa prefecture, November 17 2013 - House KN by Kochi Architect's studio
A Miura, préfecture de Kanagawa. Dans le jardin de la maison conçue par Kochi Architect’s studio. ©Jérémie Souteyrat

En 1937, l’architecte allemand Bruno Taut a publié Houses and People of Japan, dont la traduction française vient de paraître aux éditions du Linteau sous le titre La Maison japonaise et ses habitants. Ouvrage de référence sur l’architecture japonaise, il offre aussi à ses heureux lecteurs la possibilité de découvrir la culture locale au travers de l’habitat, car l’auteur n’oublie pas que les maisons sont avant tout habitées par les hommes avant d’être des œuvres d’art. Cette approche a quelque peu disparu des ouvrages ou des expositions consacrés à l’architecture pour laisser place à de belles photographies à la lumière irréprochable, mais qui manquaient cruellement de vie. On pouvait ainsi s’émerveiller de la créativité des architectes, mais on n’en percevait pas toujours le sens en l’absence des principaux intéressés, les commanditaires du projet.
Voilà pourquoi on peut se féliciter de l’exposition présentée à la Maison de l’architecture de Haute-Normandie qui revient aux fondamentaux. “Parler de la maison individuelle au Japon, c’est aborder un thème récurrent de l’architecture et poser un
regard sur l’urbanité et la société en général”, expliquent ceux qui en sont à l’origine : les architectes Manuel Tardits, Véronique Hours et Fabien Mauduit, et le photographe Jérémie Souteyrat que les lecteurs de Zoom Japon connaissent bien. “Parfois mal comprises car extraites de leur contexte physique, culturel et social, ces maisons évoquent le plus souvent une course étrange et frénétique à la nouveauté, voire un rapport mal cerné à la tradition”, rappellent-ils pour justifier leur désir de “donner des repères historiques et contextuels clairs pour mieux comprendre l’élaboration de ces lieux de vie, que sont avant tout les maisons dessinées par des architectes au Japon”. L’exposition, qui sera ensuite présentée à Nice, à Paris et dans d’autres villes de France, s’articule autour de trois sections – Maisons d’hier, Maisons de Tôkyô et Maisons d’aujourd’hui – grâce auxquelles le visiteur pénètre progressivement dans cet univers architectural unique. Il ne s’agit pas simplement de quelques clichés ou de plans bien agencés, mais d’une réelle approche pédagogique destinée à donner les clés de chacune des maisons présentées. La présence humaine sur les photos de Jérémie Souteyrat et les témoignages des propriétaires contribuent à mieux comprendre la raison d’être de ces magnifiques réalisations qui répondent également à des contraintes physiques ou géographiques. Chacune des 70 maisons présentées constitue une ouverture sur le Japon, les Japonais et leur rapport à la vie. Pour profiter encore plus longtemps de cette expérience unique, un livre tiré de l’exposition sortira en décembre aux éditions du Lézard noir tout comme Tôkyô no ie (Maisons de Tôkyô, 35€),  l’ouvrage de notre collaborateur Jérémie Souteyrat qui bénéficie d’une postface signée de l’architecte Kuma Kengo. “Je cherche d’abord à communiquer avec la ville à travers les matériaux. Ils sont comme les mots qui rendent possible une conversation. Je ne pense donc pas d’abord à la forme mais aux matériaux qui vont permettre d’établir la communication”, raconte-t-il. Grâce au travail des quatre auteurs de l’exposition, on comprend mieux aussi cette démarche.
Odaira Namihei

 

Infos Pratiques :
Japon, l’archipel de la maison
Maison de l’architecture de Haute-Normandie, 111 bd de l’Yser, 76000 Rouen Tél. 02 35 71 85 45
Jusqu’au 14 novembre. Entrée libre.
www.larchipeldelamaison.com
Du lundi au vendredi : 9h – 12h30 et 14h – 17h30
Samedi : 15h30 – 18h30