Picard à la conquête du Japon

Depuis le 20 novembre, le groupe français s’est lancé à l’assaut du marché japonais grâce à son association avec le groupe de distribution nippon Aeon. Dans huit de ses supermarchés, les consommateurs japonais peuvent découvrir les plats surgelés qui ont fait la réputation de l’entreprise hexagonale. Prochain objectif, l’ouverture de boutiques en 2016.