Fujikura Dai ensoleille Paris

musique-fujikura-dai-japon

“J’ai toujours voulu écrire un opéra. L’opéra, c’est l’occasion idéale de créer, grâce à la , un univers dans son entier – une utopie, en somme – et y raconter une . C’est une forme d’évasion du réel”, affirme Fujikura Dai qui offre au Théâtre des Champs-Elysées sa dernière œuvre, Solaris. Adapté du roman de Stanislas Lem, le maître polonais de la littérature de science-fiction, cet opéra est une occasion unique de découvrir le grand talent de ce musicien hors-norme qui bénéficie pour cette création mondiale du soutien artistique de Nicolas Riche pour la partie dansée, de Teshigawara Saburô à la mise en scène et Erik Nielsen à la direction musicale. Excusez du peu. On ne peut être que tenté d’aller découvrir comment Fujikura Dai a choisi d’aborder cette quête éternelle de l’homme à mieux se connaître pour en savoir plus sur le monde qui l’entoure. Un programme alléchant.
Solaris, opéra de Fujikura Dai, mis en scène par Teshigawara Saburô. Création mondiale au Théâtre des Champs-Elysées les 5 et 7 mars à 19h30. Opéra de Lille les 24, 26 et 28 mars. Tarifs de 5 à 110 €.
Réservations : 01 49 52 50 50 ou www.theatrechampselysees.fr