Ultraman et l’art

dossier9 Yanagi Yukinori est un artiste contemporain dont l’une des œuvres les plus connues s’intitule Banzai Corner. Composée de 350 figurines d’Ultraman les bras levés qu’il a disposées en arc de cercle face à un miroir, elle donne l’illusion au spectateur d’être face au drapeau du soleil-levant, c’est-à-dire la bannière utilisée par l’armée impériale pendant la Seconde Guerre mondiale. Longtemps exposée au Benesse House Museum, sur l’île de Naoshima, avant qu’il ne soit transformé définitivement en un hôtel, cette installation ne manque pas d’impressionner et questionne. Yanagi Yukinori est ce qu’on appelle un artiste engagé dans le sens où il interroge ses contemporains sur leur regard sur le passé, notamment la guerre. Avec Banzai Corner réalisée en 1991, il pose la question de l’aveuglement de tous ces hommes qui ont sacrifié leur vie au nom de l’empereur à cette période, mais aussi se demande si, de nos jours, une telle situation pourrait se reproduire. Ultraman, héros positif, ne pourrait-il pas incarner un jour le mal ? Dans le contexte actuel des tensions en Asie, en particulier entre le Japon et la Chine populaire, la question prend un relief particulier. Si l’on considère qu’Ultraman a pu être assimilé aux forces d’autodéfense, Yanagi se demande si elles ne peuvent pas être détournées de leur mission première. Au regard des récentes lois sur la défense entrées récemment en vigueur, l’artiste semble ne pas s’être trompé.
Il est intéressant de noter également que cette œuvre a été exposée dans des endroits aussi symboliques que le Musée municipal d’ contemporain de la ville de et le Musée préfectoral d’art d’. Deux régions qui ont chèrement payé l’engagement du Japon dans la guerre.

dossier10

O. N.