Ultraman, un excellent filon

dossier12

dossier13Série incontournable dans l’histoire de la télévision japonaise, Ultraman a donné lieu à de très nombreux produits dérivés. Après le succès phénoménal de la première série en 1966-1967 avec ses audiences extraordinaires, les producteurs n’ont pas voulu abandonner un filon aussi riche. Pas moins de 26 séries mettant en scène le super héros ont été produites par la suite, d’Ultra Seven (1967-1968) à Ultraman X (2015). Plusieurs générations de Japonais ont donc vécu aux côtés de ce personnage prêt à se sacrifier pour sauver la terre. La télévision ne suffisant pas, le cinéma a aussi été le théâtre des aventures du justicier. Une trentaine de longs métrages a été réalisée au cours des cinquante dernières années, ce qui en dit long sur la puissance de cette “marque”. Le dernier en date Ultraman X kitazo, warerano Ultraman [Voici Ultraman X, notre Ultraman] est sorti sur les grands écrans nippons le 12 mars 2016. Parmi les acteurs de ce film, on notera la présence de Yoshimoto Takami qui n’est autre que la fille de Kurobe Susumu. Celui-ci interprétait l’un des principaux rôles, Hayata Shin, de la première série (voir pp. 12-14).
Mais au pays des mangas, on ne pouvait pas imaginer que le personnage ne soit pas repris sous cette forme. C’est le duo Shimizu Eiichi (scénario) et Shimoguchi Tomohiro (dessin) qui a relevé le défi à partir de 2011, en imaginant bien des années après le retour d’Ultraman sur sa planète que Shinjirô, fils de Hayata Shin, qui avait été l’enveloppe corporelle d’Ultraman sur terre, ait le pouvoir de combattre des extraterrestres. Plutôt bien enlevée et rythmée, le manga a été bien reçu par le public. Il fait l’objet d’une publication en France chez l’éditeur Kurokawa dont le premier volume est paru en juin 2015. Jusqu’à présent, 4 volumes ont été publiés (7,65 €), le dernier en date en mars 2016 avec à chaque fois un bonus explicatif de très bonne qualité.
O. N.