Temple Engaku-ji, à Kita-Kamakura

Le regard d’Eric Rechsteiner

© Eric Rechsteiner
© Eric Rechsteiner

Chaque année mi-août,O-Bon est le moment où les Japonais honorent les esprits de leurs ancêtres. C’est l’occasion pour nombre d’entre eux de retourner dans leur région natale pour se retrouver en famille. C’est le moment aussi où se déroulent des festivals de danse, Bon-odori. Dans la région de Tôkyô, l’un des beaux endroits pour assister et participer à ces danses est le temple d’Engaku-ji, notamment autour de sa porte principale Sanmon.