Expérience : Les Pokémons font la loi

Pour relancer le , les autorités ont fait appel au jeu Pokémon GO avec plus ou moins de bonheur.

Plus de 10 000 personnes sont venues chasser les Pokémons en novembre dernier. / Ishinomaki Hibi Shimbun

C’est aux alentours du Parc Nakase à Ishinomaki, que s’est tenue, du 12 au 22 novembre dernier, une manifestation originale pour la promotion touristique de la région autour du jeu Pokémon GO devenu ce grand succès mondial que l’on connaît. Organisée par la préfecture de , elle avait pour objectif d’attirer les touristes dans les régions littorales où, depuis le séisme de mars 2011, leur nombre a notablement baissé. Cet événement s’est déroulé avec la participation de la société The Pokemon Company et son distributeur Niantic. Le taux de capture du monstre rarissime, nommé Lapras, étant élevé, les amateurs sont venus très nombreux comme l’avaient prévu les organisateurs. Cependant, de multiples réclamations venant des habitants de la ville ont été enregistrées en raison des nombreux stationnements illégaux, des embouteillages, ainsi que d’intrusions dans des espaces privés.
“Le jeu Pokémon Go permettra de mieux faire connaître à nos jeunes l’état actuel des régions sinistrées.” C’est en ces termes que le préfet de Miyagi, Murai Yoshihiro, avait présenté l’événement lors d’une conférence de presse à Tôkyô en août en présence de trois gouverneurs d’, de et de , préfectures frappées par les séismes de 2011 et 2016. Ce fut l’occasion de présenter leur stratégie pour la promotion touristique. Pokémon GO, jeu en réalité augmentée, avait, dès son lancement, obtenu un immense succès : le but étant de capturer un maximum de monstres Pokemons. Profitant des spécificités de ce jeu, le but recherché visait à soutenir la reconstruction des régions sinistrées. En novembre, trois mois après cette conférence, la ville d’Ishinomaki est devenue un lieu de pèlerinage pour les fans de Pokémon GO.
Le 12 novembre, au premier jour de l’événement, le taux de capture de Lapras avait très fortement augmenté dès le petit matin. Les joueurs venus de tout le Japon étaient repérables grâce à leurs plaques d’immatriculation. A midi, diverses manifestations organisées par la préfecture de Miyagi ont eu lieu au Parc Nakase. “Plus de 5 ans après le séisme, nos régions commencent à tomber dans les oubliettes alors que la situation reste toujours très critique. On espère que vous reviendrez de plus en plus nombreux dans les villes touchées comme Ishinomaki”, a déclaré le gouverneur pour accueillir les visiteurs réunis en ce lieu.
Ce jour-là, s’est tenu un sur scène autour des Pokémons, un de photos prises avec les Pokémons dans le paysage de la région mais aussi différents stands présentant les spécialités culinaires de la région : nouilles sautées d’Ishinomaki ou soupes de poulpes de Minami-Sanriku. On avait également prévu un coin pour que les joueurs puissent récupérer différents outils utiles pour mener cette chasse aux monstres très appréciée.