Shirakawa, préfecture de Fukushima

© Eric Rechsteiner

Malgré la volonté gouvernementale de relancer une partie des centrales nucléaires à l’arrêt depuis l’accident de Fukushima Dai-ichi, les Japonais manifestent un intérêt de plus en plus prononcé pour les énergies renouvelables. Pour preuve, cette centrale solaire implantée sur un ancien parcours de golf à l’abandon dans la préfecture qui fut l’un des hauts lieux de l’atome dans l’archipel.