Shiga et le lac Biwa : échappée en eaux douces

Reportage spécial

Le Musé Miho
On distingue à peine son magnifique écrin de verre et de métal en serpentant dans les collines de Shiga. Et pourtant : dessiné par l’architecte américain d’origine chinoise Pei, au cœur d’un projet titanesque qui a demandé d’aménager une route et de percer une montagne voisine, voici là l’un des plus beaux musées du Japon. Ses collections, amassées par une riche secte bouddhique, mettent en avant les beautés échangées le long de la route de la soie – principal canal de diffusion du bouddhisme en Asie – dans une scénographie admirable. Son aile nord accueille des expositions temporaires prestigieuses consacrées aux arts et artisanats japonais (laques, céramiques…)
www.miho.or.jp/french/index.htm

Le Château de Hikone
Juché sur une colline, il appartient au cercle très fermé des ouvrages restés intacts depuis leur construction (ici en 1622). Il faudra franchir ses douves et fortifications, et gravir les échelles de son donjon (classé Trésor National) pour s’offrir, au sommet, une vue imprenable sur le lac Biwa. Et sur le Genkyuen : de l’autre côté de la douve s’épanouit ce jardin d’agrément d’inspiration chinoise, qui propose une balade autour d’un étang central et un bel exemple du style « paysage emprunté », dans lequel un élément du décor (ici le donjon du château) semble parfaitement intégré à la scénographie naturelle.
http://hikone-410th.com/