Politique : Une loi controversée de plus

Le Parlement a adopté, le 15 juin, une nouvelle loi qui bouleverse en profondeur la philosophie du Code pénal japonais, lequel se concentrait jusqu’ici sur la punition de crimes déjà commis, en introduisant désormais des poursuites contre la simple préparation d’actes répréhensibles. En annexe du texte, une liste définit ainsi 277 “activités” susceptibles de donner lieu à des poursuites pour “conspiration”.