1%

Telle est la progression du PIB japonais d’avril à juin par rapport au trimestre précédent, selon les données préliminaires du gouvernement. En rythme annualisé, si l’embellie se poursuit, le Japon pourrait connaître une croissance de 4 %. Une situation inédite depuis onze ans qui permet au Premier ministre Abe Shinzô de retrouver un peu le sourire.