Quartier d’Akasaka Mitsuke, Tôkyô

Le regard d’Eric Rechsteiner

© Eric Rechsteiner

Les Japonais aiment manger du poisson, c’est une évidence. Mais beaucoup d’entre eux aiment aussi le pêcher et pas seulement en province. A Tôkyô, les amateurs sont légions et on trouve de nombreux lieux qui leur permettent d’assouvir leur passion. Pour comprendre l’enthousiasme à l’égard de la pêche, il convient de lire le manga Tsuribaka nisshi [Journal d’un dingue de la pêche] de Yamasaki Jûzô et Kitami Ken’ichi.