Taifû

C’est à la fin de l’été, lors du passage historique d’Irma dans l’Atlantique-Nord que j’ai appris le mot “ouragan” (j’ai aussi découvert des îles françaises que j’ignorais honteusement). Ça ressemblait au typhon que le Japon connaît sous le terme de taifû. Mais pour la météo japonaise Irma n’est pas un taifû mais un harikên, transcription du mot anglais “hurricane”. Quelle est la différence ? J’ai fini par comprendre que l’ouragan (harikên), le typhon (taifû) et le cyclone (saikuron) sont les mêmes phénomènes et que l’appellation change selon la zone géographique où ils se produisent ! Au pays du Soleil-levant, la saison des taifû s’étend de juillet à octobre. On ne leur donne pas de nom, on les différencie uniquement par des numéros. Le premier de l’année est baptisé taifû 1 (ichi) gô, puis 2 (ni) gô, 3 (san) gô…
En septembre après le passage du 18e typhon, le Japon a vécu une période d’agitation politique qualifiée de kaisan taifû [typhon de la dissolution]. Le 28 septembre, le Parlement a été dissout suite à l’annonce des législatives anticipées par le Premier ministre Abe Shinzô. Ce typhon chaotique a fait disparaître l’ancien premier parti d’opposition et a vu naître deux nouvelles formations. A mes yeux, cela ressemble à la fin du PS et à la naissance de la République en marche et de La France insoumise en France. Dans l’archipel, après un peu moins d’un mois de campagne, le 22 octobre, a eu lieu le scrutin. Ce jour-là, en me connectant sur une page d’actualités, mes yeux ont été attirés par les alertes concernant le taifû 21 gô. En plus des élections, la journée n’a donc pas manqué d’intensité ! Et je me suis aussi aperçu que le kamikaze (attention, au Japon, il s’agit d’un miracle et non d’un attentat suicide) ne s’était pas produit pour les libéraux et que le parti du Premier ministre Abe avait remporté une large victoire. Il existe un proverbe nippon “taifû ikka” selon lequel le ciel se dégage après le passage d’un typhon. Peut-on toujours vraiment y croire ? Ou tout ceci ne serait-ce simplement que du vent ?

Koga Ritsuko