Hanami : Que la fête commence !

Le château de Hiroshima est également bien pourvu en cerisiers. / Angeles Marin Cabello pour Zoom Japon

Si vous en voulez encore et si vous avez envie de suivre les traces des samouraïs, passez dans la préfecture voisine de Yamaguchi où se trouve la ville-château d’Iwakuni (voir Zoom Japon n°59, avril 2016). Hanami se concentre autour du splendide pont Kintai, l’un des trois plus beaux ponts du pays. Sa structure en bois à cinq arches enjambe la rivière Nishiki. Sa première construction remonte à 1673 sans utiliser un seul clou. En ce temps-là, seuls les samouraïs pouvaient le traverser. Aujourd’hui, pour une modeste contribution de 250 yens, nous, les roturiers, nous pouvons aussi le faire. Difficile de trouver un endroit plus emblématique pour fêter hanami. Si vous êtes assez chanceux pour vous rendre au Japon à ce moment de l’année, vous serez aussi saisis par l’irrésistible envie d’en profiter et de faire la fête. N’oubliez pas d’emporter une feuille de plastique pour vous asseoir, d’acheter un bon bentô et votre boisson favorite avant de prendre la direction d’un parc ou d’une berge. Et profitez-en !
Steve John Powell

Le jardin Shukkeien, conçu en 1620 par Ueda Sôko, est un des lieux préférés des habitants de Hiroshima pour contempler les cerisiers en fleurs. / Angeles Marin Cabello pour Zoom Japon