13,3 %

Tel est le taux de travailleurs pauvres au Japon, selon une étude publiée mi-mai par l’OCDE. Un chiffre nettement supérieur à la moyenne des pays membres de l’organisation économique (8,2 %) qui traduit une nette dégradation des conditions de l’emploi où l’on a enregistré paradoxalement une pénurie de main-d’œuvre. A titre de comparaison, le taux est de 7,1 % en France.