Etude : L’autre visage de Tezuka Osamu


“L’historiographie dominante célèbre, à juste titre, l’action de Tezuka sur l’évolution de la bande dessinée ; elle boude, en revanche, les aspects filmiques”. C’est pour corriger cette tendance que Samuel Kaczorowski a décidé de concentrer son excellent essai sur l’activité de Tezuka Osamu dans le domaine de l’animation afin d’en analyser la véritable influence et ainsi éclairer les amateurs de son œuvre avec des exemples tirés des premiers films du maître nippon pour la plupart inconnus et jamais diffusés en Europe. Le travail d’enquête minutieux auquel s’est livré l’auteur avec l’aide d’anciens employés de Mushi Pro fondé, en 1962, par Tezuka Osamu en tant que premier studio créé spécifiquement pour la télévision, permet de saisir à quel point son rôle a été déterminant dans le succès à terme de l’animation nippone. Richement illustré, ce travail s’adresse non seulement aux étudiants de cinéma, mais aussi aux amateurs d’animation curieux de compléter leur connaissance de l’œuvre de “Dieu du manga”.
Capter le moment fuyant : Osamu Tezuka et l’invention de l’animation télévisée, de Samuel Kaczorowski, coll. Cinémas d’animations, L’Harmattan, 29 €.