Manga : Radiant irradie de plaisir le Japon

Yonemura Yuko et Fujita Yusuke, producteurs de la série Radiant adaptée du manga éponyme de Tony Valente. / Eric Rechsteiner pour Zoom Japon

En octobre, les Japonais pourront découvrir l’adaptation télévisée de Radiant, le manga made in France de Tony Valente.

Depuis sa sortie dans l’Hexagone en juillet 2013, la série Radiant, éditée chez Ankama, s’est écoulée à plus de 200 000 exemplaires. Le manga compte désormais neuf tomes en français – le dernier est sorti en mai – et continue de rassembler des fans dans le monde entier. Traduits dans de nombreuses langues, Radiant fait également partie de la toute petite sélection de mangas et bande-dessinées françaises à bénéficier d’une version japonaise et ce depuis 2015. En effet, au Japon aussi, on a succombé au charme de Radiant qui s’est vendu à 65 000 exemplaires et dont sept tomes sont d’ores et déjà disponibles dans la langue de Mishima.
Parmi les lecteurs japonais de la première heure, Yonemura Yûko, productrice à la NHK. Intrigue, couleurs et complexité des personnages, elle a tout de suite été impressionnée par l’histoire des aventures de Seth, le héros de la série. “A la NHK, nous avons, depuis toujours, une tradition de diffusion d’anime à destination du jeune public et pour cette raison, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles créations, explique-t-elle. Lorsqu’on a découvert Radiant, au moment de sa sortie en librairies au Japon, tout le comité de production a eu un coup de cœur immédiat et unanime. Nous lisions le manga les uns après les autres et le même enthousiasme résultait autour du projet naissant : nous avons tout de suite pensé qu’il ferait un anime de qualité.”