Manga : Radiant irradie de plaisir le Japon

Tony Valente a déjà écoulé 65 000 exemplaires de son manga au Japon. / Tokyo international comic festival

Frédéric Toutlemonde, responsable de la maison d’édition Euromanga et des droits du manga Radiant sur le territoire japonais, se réjouit de cette réception. “Les producteurs de la NHK ont avant tout été séduits par l’œuvre en tant que manga, explique-t-il. Il se dégage de ce récit une ambiance d’aventure trépidante menée par des personnages exaltés, bien incarnés qui n’est pas sans rappeler les plus grands classiques du genre shônen.” Un type de récits d’aventures pour le jeune public qui n’est plus vraiment favorisé par la production japonaise actuelle, “peut-être par crainte de souffrir la comparaison” avec les grandes séries cultes. “La productrice a vu dans Radiant la possibilité de faire une série télé avec ce souffle propre au canon du shônen tout en apportant quelque chose de nouveau.”
Autre point qui, selon lui, a profondément séduit les Japonais dans ce manga, ce sont “les thématiques propres à Radiant et pour le coup plus adultes comme les questions de l’exclusion, de l’immigration et des préjugés ”. Le héros, Seth, est issu d’une famille de sorciers immigrés. Le racisme et les discriminations font par exemple, partie entière du déroulé de l’histoire. “Pour nous les questions sociales soulevées par ce manga sont des points importants, affirme Yonemura Yûko. Nous tenons bien sûr à ce que l’ensemble soit distrayant, mais il faut aussi que les personnages aient du caractère, des personnalités fortes et que l’histoire véhicule des messages. La lutte contre les discriminations m’a semblé cruciale dans ce manga. Cet aspect pédagogique m’a semblé adapté au projet que nous avions.”
Au Japon, plus de 100 personnes parmi lesquels des animateurs, des professionnels de l’animation, des dessinateurs, des producteurs, ont participé à la réalisation de la version anime de Radiant. Cette équipe spécialement dédiée au projet a travaillé de manière étroite avec Tony Valente dans le but de rester le plus fidèle possible au travail et à la création de l’auteur. “Des sessions Skype étaient organisées chaque semaine pour vérifier les différents points et obtenir des confirmations sur la compréhension de l’histoire”, précise la productrice. La saison 1 comprenant 21 épisodes de l’anime Radiant démarrera en octobre au Japon et sera diffusée à un rythme hebdomadaire sur la chaîne NHK E. Si le succès est au rendez-vous, de nouvelles saisons seront programmées par la suite et sont d’ores et déjà en cours de préparation.
La bande-dessinée et le manga made in France semblent trouver un nouveau public au Japon. “Pour le moment, le public japonais n’a pas accès à un large choix de bande-dessinées traduites en japonais mais cela plaît et l’engouement est réel, insiste Fujita Yûsuke, producteur en charge de l’animation à la NHK. Par exemple, les séries Lastman ou Blacksad ou encore les ouvrages de Nicolas de Crécy font partie des succès de ces dernières années sur le marché japonais. Une nouvelle génération d’auteurs français, particulièrement intéressée par le manga, a davantage envie de se lancer dans ce type d’histoires tout en gardant cet esprit européen qui nous séduit ici.” Yonemura Yûko confirme. “C’est le cas de Tony Valente qui a lu beaucoup de mangas, a vu beaucoup d’anime, il a grandi avec l’animation japonaise et cela se sent dans chaque détail de son style. Au final, le fait que le manga soit français n’a pas engendré une si grande différence dans le processus de travail”, admet-elle.
Véritable madeleine de Proust pour une nouvelle génération de dessinateurs français, choisir de perpétuer ce type de récits peut également être perçu comme une sorte d’hommage rendu aux maîtres japonais du shônen. “Et c’est quelque chose d’assez rare au sein du shônen actuel dans l’archipel pour être souligné”, analyse Frédéric Toutlemonde. ”La NHK a vu dans Radiant la possibilité de produire une série télé disposant de ce souffle propre à ce genre tout en innovant et en incorporant des thématiques nouvelles pour le coup plus adultes.”
Johann Fleuri

Le tome 9 de Radiant est sorti au mois de mai, 5 ans après la parution du premier volume. / Radiant par Tony Valente © Ankama Éditions

Référence
Radiant, de Tony Valente, éd. Ankama. 7,95 € le volume. Déjà 9 tomes parus.