Manga : Vega : forcément né sous une bonne étoile

Ancien directeur éditorial de Glénat Manga, Stéphane Ferrand (voir Zoom Japon n°77, février 2018) reprend du service dans le secteur pour le compte de Steinkis qui se lance dans l’édition de mangas sous le nom de Vega. Même si le marché semble déjà bien pourvu, l’arrivée de ce nouvel acteur va permettre d’élargir l’offre vers des titres destinés dans un premier temps à un public plus adulte (seinen). Parmi les trois premiers titres parus (Survivant, Deep sea aquarium MagMell et Peleliu – Guernica of Paradise), le dernier est de loin le plus abouti et le plus prenant. A ne pas manquer.
Peleliu – Guernica of paradise, de Takeda Kazuyoshi, trad. de Fujimoto Satoko, éd. Vega, 8 €. Tome 2 le 8 novembre.