Tendance : Exprimer le goût des sakés

Son envie de transmettre l’art d’exprimer les goûts ne s’arrête pas au japonais et dans un de ses mook, elle a même introduit des expressions en anglais sur une dizaine de pages, avec des mots clefs comme “vivide, grains fins (en photo), astringent, respiration longue, guimauve, perçant, clair, boisé, tourbé”… Kanki Kanako déclare que, jusqu’à présent, le milieu du saké s’est beaucoup appuyé sur le lexique du vin pour rendre certains goûts compréhensibles. Mais aujourd’hui, comme ce sont les étrangers qui s’intéressent à l’univers du saké pour le connaître davantage, il est grand temps de créer un lexique et des expressions pour mieux apprécier, “reconnaître” les goûts que l’on n’a sans doute pas connus ou reconnus à leur juste valeur et pour dessiner un monde avec plus de précisions et de subtilités.
Sekiguchi Ryôko

Sa quête ne se limite pas au japonais, elle a aussi tenté de l’étendre à l’anglais. / DR