Découverte : Sur la route de Tobishima

La Mer intérieure vue de la place Kenmin-no-hama, sur l’île de Kamagari. / Angeles Marin Cabello pour Zoom Japon

Moins connu que le Shimanami Kaidô, ce parcours permet de prendre la mesure de la beauté de la Mer intérieure.

La vue depuis le mont Noro, près de la ville de Kure dans la préfecture de Hiroshima, ne cesse de changer. Les îles apparaissent, disparaissent et réapparaissent dans la brume. Avec un sommet à plus de 800 mètres d’altitude, Noro est la deuxième plus haute montagne de la Mer intérieure. Il est si près de la mer que les îles semblent assez proches pour qu’on les touche. Au premier plan, on aperçoit un petit pont vert suspendu enjambant deux de ces îles.
Il y en a tellement dans cette partie de la Mer intérieure que, du haut du mont Noro, cela ressemble à un labyrinthe. Et les labyrinthes demandent à être explorés. Il est donc agréable d’apprendre que bon nombre de ces îles sont plus faciles d’accès qu’on ne pouvait le supposer, grâce à l’affection amoureuse du Japon pour la construction de ponts.
Sept de ces ponts relient d’ailleurs sept des îles visibles du mont Noro. Connu sous le nom de route maritime Akinada Tobishima, ce parcours magnifique peut être effectué en voiture, à vélo ou à pied.