250

Tel est le nombre de Japonais âgés de 6 à 18 ans qui ont mis fin à leurs jours entre avril 2017 et mars 2018 (année fiscale au Japon), soit 5 de plus que l’année dernière. Un total jamais atteint depuis 30 ans qui suscite de nombreuses réactions. Les autorités promettent la création prochaine d’un système de détection des enfants à haut risque et une campagne de sensibilisation.