Destin : Une bonne fée nommée Asakawa

L’expérience Garo
La publication du premier hors-série de Garo consacré à Tsuge Yoshiharu en juin 1968 est un moment important dans sa carrière. Le numéro s’ouvre en effet avec Nejishiki qui va devenir l’œuvre emblématique de l’auteur qui a commencé sa collaboration avec le mensuel en août 1965. Fondé un an plus tôt par l’éditeur Nagai Ka­tsuichi et le mangaka Shirato Sanpei, Garo va devenir le lieu de création du manga le plus novateur. Initialement pensé pour toucher le jeune public que les fondateurs voulaient sensibiliser à certains sujets importants, le magazine trouve son lectorat auprès des étudiants et jeunes adultes qui, à l’époque, cherchent à mettre en cause l’ordre établi y compris dans les codes du manga. Le travail de Tsuge s’insère parfaitement dans ce nouveau support et trouve un écho incroyable. En témoigne l’effet Nejishiki (voir pp. 12). O. N.