Sanctuaire Katô, ville de Kumamoto

Le regard d’Eric Rechsteiner

© Eric Rechsteiner

Consacrer un numéro à la préfecture de Kumamoto sans évoquer Kumamon, cela reviendrait à parler de Paris sans faire mention de la Tour Eiffel. Créée en 2010 pour promouvoir le train à grande vitesse à Kyûshû, cette mascotte s’est rapidement imposée comme la référence à la région de Kumamoto. Elle sert à tout, y compris à attirer l’attention sur les appels aux dons en faveur du séisme d’avril 2016.