Histoire : De l’ombre à la lumière

Reproduction d’une presse Gutenberg au Musée du rosaire à Ôe. / Odaira Namihei pour Zoom Japon

A l’entrée du port, une plus grande statue de la mère de Jésus a été installée. Elle protège les pêcheurs qui la saluent à chacun de leur passage. Mais cela ne les empêche pas de participer aux matsuri (fêtes locales, voir Zoom Japon n°52, juillet 2015) largement inspirées par le shintoïsme. A Sakitsu où les trois religions cohabitent en harmonie, avant que l’actuelle église soit construite, l’ancien lieu de culte chrétien jouxtait l’entrée du sanctuaire Suwa comme en témoigne la présence de statues de Marie et d’une croix. Sous le ciel bleu d’Amakusa, les religions ont fait la paix.

Odaira Namihei