La beauté sauvage de Sandankyô

Les gorges sont célèbres pour leurs cascades. / Angeles Marin Cabello pour Zoom Japon

Kurofuchi étant assez loin pour la plupart des randonneurs, une fois leurs nouilles terminées, ils s’alignent pour reprendre le ferry. Vous pouvez aussi emprunter le pont suspendu qui se balance doucement dans la brise, pour revenir au chemin de l’autre côté du canyon. Mais si vous avez encore du temps et de l’énergie, il reste encore beaucoup à voir, y compris la cascade à trois niveaux qui a donné son nom à Sandankyô. Vous pouvez également faire un autre tour en bateau, à partir de Sarutobi, où les parois raides et sombres du canyon sont distantes d’à peine 2 mètres. Le tour complet des gorges, qui se termine au lac Hijiri, peut prendre jusqu’à cinq heures, dans un sens.
Ce qui est merveilleux avec Sandankyô, c’est que, aussi reculé et inaccessible que ce lieu puisse paraître, vous pouvez vous y rendre en bus depuis le terminal routier situé dans le centre de Hiroshima. Il vous déposera juste à l’entrée du site. Assurez-vous simplement de ne pas le rater : il n’y a qu’un bus express par jour !

Steve John Powell & Angeles Marin Cabello

Le Sandankyô Hotel se trouve à proximité du fameux sentier de 13 kilomètres. / Angeles Marin Cabello pour Zoom Japon

Pour s’y rendre
AU départ de HIROSHIMA, le bus express part à 8h18 du quai 7 du terminal routier de Hiroshima (3e étage du grand magasin SOGO). Achetez votre billet au guichet (1 400 yens l’aller simple). Le trajet dure environ 80 mn.
Les gorges sont ouvertes de fin avril à fin novembre.
Vous pouvez loger sur place au Sandankyô Hotel : postmaster@sandankyo.co.jp
Tél. : +81-(0)826-28-2308

Outre des udon, les randonneurs peuvent déguster de délicieux poissons grillés fraîchement pêchés. / Angeles Marin Cabello pour Zoom Japon