2,4%

Tel est le taux de chômage dans l’Archipel en avril après une nouvelle baisse de 0,1 %. Un chiffre qui traduit la pénurie de main-d’œuvre à laquelle fait face la troisième puissance économique de la planète. Aujourd’hui, on compte 163 offres d’emploi pour 100 demandes. Ce qui explique pourquoi le gouvernement souhaite ouvrir davantage les frontières pour accueillir des travailleurs étrangers.