Abonnement Zoom Japon

Le 16 novembre 2012, à Tôkyô, quartier de Shinjuku

BRIGADE ANTI -TABAC DE TOKYO SHINJUKU LE 15 NOVEMBRE 2012 MUNIS D'UN CENDRIER PORTABLE ILS ARRETENT LES FUMEURS DANS LA RUE. SEULS RISQUENT UNE AMANDE CEUX QUI REFUSENT D"ETEINDRE LEUR CIGARETTE.
© Eric Rechsteiner

Si la consommation de cigarettes a baissé dans l’archipel (38 % de fumeurs chez les hommes en 2010 contre 81 % en 1960 et 11 % chez les femmes contre 13 % il y a 50 ans), les Japonais fument encore trop. D’où la création de cette brigade anti-tabac qui sillonne les rues de la capitale où il est interdit désormais de fumer. Disposant d’un cendrier portatif, elle demande au contrevenant d’éteindre sa cigarette. En cas de refus, elle verbalise.