Succomber à la magie de Matsue


L’île abrite également un sanctuaire shintoïste dédié à Benten, déesse de la musique, des arts et de la richesse. C’est pourquoi on aperçoit un petit torii à l’une de ses extrémités. Et comme tous les phénomènes naturels qui nous frappent tant au Japon, il existe un mythe charmant pour expliquer son existence. Yomegashima signifie littéralement “l’île de la mariée”. Selon la légende, une jeune mariée nostalgique de sa ville d’origine se serait noyée dans le lac en essayant de le traverser alors qu’il était gelé. Les dieux, ayant eu pitié d’elle, ont créé l’île à l’endroit où elle est tombée dans l’eau glacée.
Alors que la nuit a envahi le ciel, il est temps de retourner au minshuku. Ce que notre guide n’avait pas mentionné était la présence d’un point de passage ferroviaire important à proximité de la maison, faisant trembler les meubles chaque fois qu’un train passait. Le sommeil n’est venu qu’après l’interruption du trafic des trains pour la nuit.
Mais cela importait peu. Aucun bruit ne pouvait briser le sort que la ville nous avait lancé. Le lendemain, un bateau allait nous transporter à travers la mer du Japon jusqu’aux îles Oki (voir Zoom Japon n° 50, mai 2015). Mais il ne faudrait pas oublier le jour et la nuit passés dans le vieux Matsue.
Steve John Powell & Angeles Marin Cabello

Même s’il n’a passé que 15 mois dans cette ville, Lafcadio Hearn en est tombé éperdument amoureux. / Fabien Kretz

informations pratiques
depuis tôkyô, la solution par autocar de nuit est envisageable. Un départ par jour opéré par la compagnie Ichibata et Chûgoku JR Bus (12h).
Par train, empruntez le Shinkansen jusqu’à Okayama, puis l’express Yakumo (5h40).
Par avion, de Haneda à Izumo (5 vols/jour).
DEPUIS Hiroshima, il faut compter environ trois heures de route au départ du Hiroshima Bus Center avec les cars de la compagnie Ichibata.