Exploration : Un paradis ferroviaire

Paysage à proximité de Nagaoka où fut inauguré le premier tronçon de la ligne Jôetsu en 1920 / Eric Rechsteiner pour Zoom Japon.

Pour découvrir cette belle région, les compagnies ferroviaires locales offrent des solutions originales.

“Un long tunnel entre les deux régions, et voici qu’on était dans le pays de neige.” L’incipit de Pays de neige (Yukiguni, éd. Le Livre de poche, coll. Biblio) de Kawabata Yasunari est un des plus célèbres de la littérature japonaise et donne une idée assez précise du choc que les voyageurs peuvent ressentir lorsqu’ils empruntent en hiver le train entre Tôkyô et la préfecture de Niigata. Bien souvent, dans la capitale et dans les régions qui l’entourent, les flocons de neige s’aventurent rarement, retenus par la barrière montagneuse qui sépare le Japon de l’endroit (Omote Nihon) côté océan Pacifique du Japon de l’envers (Ura Nihon) côté mer du Japon. Il arrive bien sûr que les nuages chargés de neige la franchissent et provoquent le chaos dans une mégalopole peu préparée à affronter un manteau neigeux conséquent.