Kimura, défenseur du goût et des saveurs

Un couple de Japonais a repris une ancienne sushiya et l’a transformée en un lieu où il fait très bon manger.

restaurant-kimura-
© Gabriel Bernard

J’habite dans le 14ème arrondissement. Est-ce que tu connais un bon japonais ? Je n’ai pas envie d’aller à Opéra, je voudrais bien trouver quelque chose de bon pas trop loin de chez moi”. Cette phrase, j’ai dû l’entendre des dizaines de fois. Seul l’arrondissement changeait. Nous sommes tous à la recherche du bon restaurant japonais, de la perle rare dans cet océan de pseudo sushiya qui servent du poisson cru (thon, saumon) et des yakitori surgelés au goût insipide. Ça tombe bien, il existe dans le 14ème arrondissement, à quelques pas de la station Pernety, un excellent restaurant qui porte simplement le nom de son chef : Kimura. De prime abord, le lieu ressemble à un petit restaurant quelconque. Ici le décor à la japonaise est réduit à sa plus simple expression. “Après tout, ce qui compte, c’est ce que vous avez dans votre assiette”, dit doucement Mme Kimura qui s’occupe avec son mari de ce lieu qui met vos papilles sens dessus dessous. Le couple a repris, il y a neuf mois, ce restaurant qui appartenait à un autre Japonais, M. Awano, qui en avait fait un haut lieu du poisson cru connu sous le nom de Kirakutei. Parti tenter sa chance en Corée du Sud, il a laissé aux Kimura le soin de continuer à promouvoir la cuisine japonaise avec un grand C. Ne vous attendez cependant pas à un kaiseki, c’est-à-dire cette cuisine sophistiquée et composée d’une multitude de petits plats. Ici on mise davantage sur la simplicité, la qualité et la fraîcheur des produits. “Ça fait toute la différence”, rappelle M. Kimura. Originaire du nord-est du Japon, “là où le riz et saké sont bons”, il a le sens du terroir et aime cuisiner des petits plats goûtus avec des légumes bio et en provenance directe quand c’est possible de son pays natal. Dans sa petite cuisine ou derrière le comptoir quand il découpe le poisson, M. Kimura prend un véritable plaisir à manipuler et donner le meilleur de tous ses produits. Le résultat dans l’assiette ou le bol est étonnant. On se régale et on en redemande. Comme un magicien, Kimura Shigetaka transforme quelques légumes et un poulpe en de délicieux amuse-bouches. Le spectacle vaut le déplacement et les prix pratiqués sont raisonnables compte tenu encore une fois du soin apporté dans le choix de la matière première. Le midi, il faut compter entre 14 € et 20 € selon le plat que vous choisissez. Le soir, M. Kimura propose notamment un mini kaiseki pour 40 € grâce auquel vous pourrez apprécier tout le talent de ce cuisinier hors pair.
Gabriel Bernard

Pratique pour s’y rendre :
38 rue Pernety 75014 Paris
Tél. 01 45 42 33 15 – 12h30-14h et 19h-22h.
Fermé le samedi midi, dimanche midi et le lundi.