La Chine ne fait plus rêver

Les relations tendues entre Pékin et Tôkyô, notamment sur la question des îles Senkaku, pèsent fortement sur les investissements japonais en Chine puisque ceux-ci ont baissé de 20 % au mois de janvier 2013 par rapport à la même période de l’année dernière. Une tendance qui devrait se poursuivre au cours des prochains mois, estime-t-on du côté nippon.