Société : Trop travailler nuit à la santé

Les affaires de mort par excès de travail (karôshi) n’en finissent pas. Le 6 octobre, on a appris qu’une journaliste de la chaîne de télévision publique NHK était décédée d’épuisement en 2013 après avoir comptabilisé 159 heures supplémentaires en un mois. Cette révélation montre que le phénomène touche de nombreux secteurs, y compris celui qui dénonce depuis des années ce phénomène.