Découverte : A l’est, l’appel de la nature

Un bain d’eau chaude au bord du lac Kussharo. / Gabriel Bernard pour Zoom Japon

Plus au sud, la vaste plaine marécageuse de Kushiro Shitsugen que l’on peut visiter en canoë illustre l’incroyable diversité naturelle de Dôtô. Il existe de nombreuses possibilités de faire des sorties sur la rivière Kushiro où, là encore, il faut s’attendre à quelques belles surprises animales et végétales. Mais à peine aurez-vous déposé votre pagaie que vous voudrez repartir pour une autre découverte dans cet Hokkaidô tellement original.
Gabriel Bernard

 

Au coucher du soleil, sur la mer d’Okhotsk, les pêcheurs de saumon sont de sortie./ Gabriel Bernard pour Zoom Japon

 

Pour s’y rendre
Depuis Tôkyô, le plus simple est de prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Memanbetsu. ANA et JAL proposent des vols au départ de Haneda. Des taxis ou des bus vous emmèneront trois fois par jour (9h25, 13h30 et 15h30) vers Abashiri (910 yens) ou à Utoro (3 300 yens).
Depuis sapporo, l’express Okhotsk vous transportera jusqu’à Abashiri. Environ 5 heures de train (9 910 yens). Un service d’autocar de nuit (départ 23h15, arrivée 6h45) assure la liaison avec Utoro (8 230 yens).

Le volcan Iô a longtemps été exploité pour son soufre. / Gabriel Bernard pour Zoom Japon