Hannô, un jardin secret

Le vrai plaisir, cependant, commence maintenant car la zone derrière Nônin-ji est pleine de sentiers de randonnée accessibles et faciles. Le plus proche est Tenran-zan. Plus que toute autre chose, c’est une sorte de parcours d’échauffement pour les débutants, car il culmine à seulement 195 mètres. On l’appelait le mont Atago parce que le sanctuaire Atago se trouvait à son sommet. En 1883, il a été visité par l’empereur Meiji venu observer l’entraînement de l’armée dans la région de Hannô. De la terrasse d’observation au sommet, vous pouvez voir la chaîne de montagnes Chichibu (voir Zoom Japon n°80, mai 2018), Okutama et, par temps clair, même le mont Fuji. D’autres sentiers de randonnée mènent à Mikaei-zaka et au mont Tônosu plus à l’ouest. En fonction du temps et de votre énergie, vous pouvez, au départ de Tenran-zan, vous diriger vers l’est et marcher sur le sentier naturel Oku-Musashi. La région offre de nombreuses possibilités de promenades, et le site Internet de la ville regorge de cartes et d’informations, y compris concernant les bus et les trains, mais malheureusement, ils sont tous en japonais.
Si vous préférez passer une journée plus tranquille en pleine nature, descendez à l’arrêt précédent, à Motokaji, et visitez le parc Akebono Tove Jansson (Kodomo no Mori Kôen). Ce parc a été présenté dans le 20e épisode de la deuxième saison de Yama no susume, et il donnait l’impression d’être un pur produit de l’imagination de l’auteur. J’ai donc été surpris de découvrir qu’il s’agissait d’un endroit réel, et que son origine n’avait rien à voir avec l’anime contemporain. En fait, le parc est également connu sous le nom de Moomin Valley et Tove Jansson, bien sûr, est l’auteur finlandais de la célèbre série de livres pour enfants Moomin.
Les Moomins, cependant, ne sont nulle part à l’exception de la boutique de cadeaux près de l’entrée du parc où vous pouvez acheter des produits dérivés tels que des tasses et des porte-clés. À l’intérieur du parc, il y a quelques bâtiments aux formes bizarres, des ponts et une cabane dans les arbres. Le bâtiment principal est sur trois étages et a des escaliers en bois élaborés, une belle balustrade en fer, et de petites fenêtres pour les enfants. Toutes les pièces, tous les coins et recoins sont destinés à être explorés par les enfants.
Si vous voulez toujours faire de la randonnée, il y a quelques chemins derrière les bâtiments menant à la forêt. Soyez avertis que, pendant le week-end, le parc est envahi par des familles et des enfants qui crient. Donc, si vous voulez passer une journée tranquille, il est conseillé de venir pendant la semaine.
Si le parc Akebono Tove Jansson est relativement modeste, la ville de Hannô planche depuis un certain temps sur un projet beaucoup plus ambitieux qui approfondira sa relation avec la culture finlandaise. Les fans de Moomin devraient en voir le résultat entre la fin de 2018 et le début de 2019 lorsque le Metsä Village ouvrira au lac Miyazawa, non loin de la gare de Hannô. Ce nouvel espace sera divisé en deux zones : le village Metsä lui-même qui promet d’offrir une expérience de style de vie nord-européen et le parc Moomin Valley, un parc à thème construit autour des adorables hippopotames de Tove Jansson.
Last but not least, la municipalité a décidé de donner un nouveau look à sa gare, certes morne, et a récemment lancé un concours de design qui a été remporté par le studio finlandais Neo Ark. L’objectif déclaré est de transformer la station en un portail vers le prochain Metsä Village et présentera des éléments liés à la forêt.

Jean Derome

Pour S’y rendre
Au départ de la gare d’ikebukuro à tôkyô, empruntez la ligne Seibu en direction de Chichibu et descendez à la gare de Hannô.
Pour plus d’informations sur les activités à Hannô, rendez-vous sur le site
http://hanno-tourism.com.