Kyôto, le plaisir des sens

L’hôtel est implanté au bord de la rivière Oi. / Jérémie Souteyrat pour Zoom Japon

Cap à l’ouest. Il faut traverser la ville pour atteindre les montagnes d’Arashiyama au soleil couchant. L’eau de la rivière Ôi est turquoise en cette saison, donnant une étrange impression d’exotisme dans un cadre familier.
La barque avance lentement et s’éloigne de l’agitation, tandis que la rivière devient plus étroite. Tel Chihiro, nous sortons à nouveau du monde réel pour débarquer quelques minutes plus tard à l’hôtel Hoshinoya Kyôto. Hoshino Yoshiharu, patron du groupe hôtelier, a fait appel à l’architecte Azuma Rie et au paysagiste Hasegawa Hiroki pour rénover une ancienne demeure du XVIIe siècle et la transformer en un hameau contemporain luxueux ou l’artisanat local traditionnel est sublimé ou réinventé. Si les deux jardins, le jardin d’eau et le jardin caché, restent une exploration originale de techniques centenaires, de superbes pierres de toutes tailles et formes guident le visiteur le long du site et marquent l’entrée de chaque logement.
Dans les chambres, chaque détail est un émerveillement, des shôji (panneaux coulissants) contemporains aux tapisseries karakami, réalisées par le maître Honjô Takeo grâce à des blocs de bois sculptés vieux de 130 ans .
Le séjour est ponctué de plusieurs activités. Si la rencontre avec une maiko n’arrive pas tous les jours, c’est pourtant l’initiation au kôdô, l’art d’apprécier les parfums, le plus méconnu des trois arts traditionnels (avec la cérémonie du thé ou l’ikebana), qui mérite l’expérience. On “écoute” sur tatami différentes flagrances d’encens, après avoir construit soigneusement un petit tas de cendres qui viendra renforcer les arômes de l’encens posé à son sommet. Un dîner somptueux concocté par le chef Kubota Ichirô et une dégustation de nabé au canard pour le petit-déjeuner viendront rajouter une délicieuse touche finale à ce séjour. Jamais le goût de Kyôto n’aura été aussi pluriel.
Jérémie Souteyrat

Les hôtes sont accueillis en musique. / Jérémie Souteyrat pour Zoom Japon

 

Informations pratiques
Kikunoi. Avec ses trois étoiles au Michelin Kansai, le restaurant de Murata Yoshihiro possède un site en français. http://kikunoi.jp/french/index.html
Hoshinoya Kyôto. L’hôtel dispose d’un site d’information en anglais : https://hoshinoya.com/kyoto/en/

Chemins de pierre/ Jérémie Souteyrat pour Zoom Japon