Partage d’expériences à Iida

Les enfants de la région viennent apprendre l’art du bunraku. / Johann Fleuri pour Zoom Japon

L’heure des adieux est déjà là. Le lundi matin, les 43 étudiants de l’Insead reprennent l’avion vers d’autres horizons. “Notre école possédant trois campus, sur des continents différents, c’est aussi une façon de passer du temps ensemble, de partager une expérience unique, de consolider un réseau futur.” Comme la plupart de ses camarades, Nakayama Narune a travaillé plusieurs années dans la finance avant de réaliser cette année d’étude supplémentaire qui lui permettra de s’ouvrir des perspectives à l’international. Son cursus achevé, il retrouvera son poste au ministère des Finances au sein du gouvernement japonais, avec des connaissances nouvelles et un carnet d’adresses plus étoffé. Alors que le bus quitte le parking pour rejoindre Tôkyô, située à quatre heures de route d’ici, une vingtaine d’habitants d’Iida continuent de dire au-revoir de la main à l’intention des élèves.
Johann Fleuri

 

Les étudiants ont également découvert l’univers du mizuhiki. / Ville d’Iida