Marché : Les sakés cashers gagnent du terrain

Produit à base d’eau et de riz, le saké est facilement adaptable pour répondre aux exigences liées à la religion judaïque. Depuis le milieu des années 2000, plusieurs brasseries ont adopté les règles pour produire des sakés cashers, notamment à destination des Etats-Unis. Parmi elles, Kikusui, basée dans la préfecture de Niigata, au nord-ouest de Tôkyô, a vu ses ventes de saké casher augmenter de 20 % d’année en année.