Japon, ouvre-toi mieux !

Barun (à gauche), étudiant originaire de l’île Maurice et Hasan (au centre) et Budi (à droite) étudiants originaires d‘Indonésie déjeunent dans le quartier d’Okubo, à Tôkyô. / Eric Rechsteiner pour Zoom Japon

Le gouvernement veut accueillir plus de travailleurs étrangers, mais il ne semble pas avoir pris les choses dans le bon sens.

Parmi les sujets qui ont agité les Japonais au cours des derniers mois, l’immigration figure dans le top 3 avec l’affaire Carlos Ghosn et le changement d’ère impériale (voir Zoom Japon n°89, avril 2019). Si les deux derniers ont donné lieu à une abondante littérature, ils n’ont pas produit la même mobilisation à tous les niveaux de la société, chacun ayant une raison d’applaudir ou de rejeter le désir du gouvernement d’ouvrir les portes du pays à des travailleurs étrangers afin de répondre à une pénurie de main-d’œuvre manifeste dans plusieurs secteurs allant de la construction aux services à la personne. Pour se convaincre de l’intensité des débats, il suffit de regarder les images prises, le 27 novembre dernier, au moment de l’adoption du texte révisé de la loi d’entrée sur le territoire par la commission des lois de la Chambre basse. On y voit plusieurs députés prêts à en venir aux mains pour éviter qu’il soit validé, mettant en cause notamment l’absence de discussions de fond.