Mode d’emploi : Une question de bon sens

Un geste à proscrire dans les restaurants. L’oshibori ne doit servir que pour s’essuyer les mains. / DR

 

Comment se comporter au Japon ? Un casse-tête pour certains alors qu’il suffit de regarder autour de soi.

Pour de nombreux visiteurs étrangers, le Japon s’apparente à une planète extraterrestre dont les habitants suivent des règles étranges et respectent des principes moraux différents. Pour vous aider nous avons dressé une liste non exhaustive des choses à faire et à ne pas faire agrémentée de quelques commentaires.

En déplacement
Ne mangez pas et ne buvez pas lorsque vous vous déplacez, surtout dans les transports en commun. La seule exception majeure est le train de grandes lignes. Les sièges étant orientés dans la même direction, on a peu de chance de croiser un regard. Les célèbres ekiben ont été créés pour ces passagers. Pour ce qui est de manger et de boire en marchant, il existe des différences d’attitude générationnelle. De plus en plus de jeunes le font, et dans certaines zones commerciales, tout le monde le fait.
Parler au téléphone dans un train, ou même lorsqu’on se promène dans des endroits très fréquentés, fait partie des points sur lesquels tout le monde s’accorde : ça ne se fait pas. C’est aussi l’un des rares cas dans lequel le Japonais, généralement timide, vous regardera avec désapprobation ou même vous demandera de vous taire. En fait, toute conversation à haute voix dans un train est mal vue.

A table
Au restaurant, on vous apportera probablement un oshibori (serviette humide) pour vous nettoyer les mains. Essuyer votre visage avec elle est généralement considéré comme une mauvaise manière. Cependant, vous verrez de nombreux Japonais éponger vigoureusement leur visage en sueur en été (les hommes d’âge moyen sont tristement célèbres pour avoir des manières discutables à table), mais vous devriez vous abstenir de le faire lorsque vous êtes en compagnie de femmes : elles détestent.
Les baguettes ne sont faites que pour manger, point final. Et ne les plantez pas dans le riz, cela ne se fait que lors des funérailles.
Les Japonais versent de l’alcool dans le verre de leur compagnon quand ils le voient vide.
Ne laissez pas de pourboire. La règle s’applique partout, la seule exception étant les taxis. Ce n’est vraiment pas obligatoire, mais acceptable.

L’habillement
Comme beaucoup de gens le savent, il convient de se déchausser dans de nombreux endroits et dans toutes les maisons privées. Il est donc préférable de porter des chaussures faciles à enlever.
Dans les auberges traditionnelles, vous porterez un yukata (kimono de coton léger). Vous devez le porter avec le côté gauche sur le droit. L’inverse est seulement pour les morts aux funérailles.

Divers
Dans les onsen (sources thermales) et dans les bains publics, frottez soigneusement votre corps avant d’entrer dans le grand bain commun, même si vous avez déjà pris une douche le matin. Gardez vos cheveux hors de l’eau. Et bien sûr, ne nagez pas !
Ne vous mouchez pas en public. C’est l’une des règles les plus controversées car les opinions varient selon les personnes à qui vous les demandez. Pour certaines personnes, si vous avez besoin de vous moucher, vous devriez vous rendre dans une salle de bains d’abord. Avec des amis, pas de problème si vous vous tenez à l’écart des autres et essayez de faire le moins de bruit possible. Il est également vrai qu’au Japon, beaucoup de gens reniflent au lieu de se moucher en public. Le seul gros interdit consiste à utiliser un mouchoir en tissu. Toujours utiliser un mouchoir en papier !
Ne touchez pas les gens. Même les gestes les plus courants en Occident (poignées de main et embrassades) peuvent constituer une surprise importune pour les Japonais. Certaines personnes reculeront comme si elles avaient touché quelque chose de désagréable. La meilleure chose à faire est de garder une distance respectueuse.
D’un autre côté, toucher votre partenaire en public n’est pas un problème, mais la démonstration de votre affection ne devrait pas aller au-delà de la prise de main. Enrouler votre bras autour de ses épaules ou de sa taille ne se fait pas, et s’embrasser en public est hors de question.
L’humilité est importante au Japon. Chaque compliment est dévié avec un “ie, ie” (non, non), vous devez donc éviter de vous vanter.
En Occident, avoir une conversation peut se transformer en une bataille verbale et beaucoup de gens n’hésitent pas à vous couper la parole. Au Japon, cependant, interrompre quelqu’un qui vous parle est considéré comme extrêmement impoli. Les Japonais attendent généralement que quelqu’un termine complètement une phrase avant de répondre. Cela a du sens. Je ne sais vraiment pas pourquoi je dois expliquer ça…

Le point commun à tout ce que vous venez de lire est que vous ne devez rien faire qui puisse déranger les autres. Certes, les Occidentaux peuvent trouver certaines de ces “règles” un peu déroutantes ou difficiles à comprendre, car dans leur propre pays, elles semblent anodines, alors qu’au Japon, elles peuvent être considérées comme offensantes. Quand on y pense, cependant, beaucoup de ce qui précède relève du bon sens fondamental. Malheureusement, trop de gens dans d’autres pays semblent l’avoir oublié. La meilleure chose que vous puissiez faire au Japon est d’observer les gens qui vous entourent et de suivre leur exemple.

Gianni Simone