1,65 milliards de dollars.

Tel est le montant des importations de vin au Japon en 2018. En valeur, la France est le premier exportateur vers l’Archipel (925 millions de dollars) devant le Chili et l’Italie alors qu’en volume, c’est le Chili (77,9 millions de litres) qui occupe le premier rang. La place des vins français sur le marché japonais s’est renforcée au cours des dernières années alors que celle de ses concurrents s’est tassée.